Depuis l'immobilisation de tous les 737MAX le 13 Mars 2019, et une perte de plus de 2.94 milliards de dollars, Boeing songe à stopper temporairement la production de son dernier né.

Rien ne va plus pour le 737MAX “Groundé” depuis le 13 Mars dernier. A l’annonce des résultats trimestriels du groupe Boeing ce 24 Juillet, son Président, Dennis Muilenberg, a fait savoir que si la remise en service du 737MAX devait encore être décalée ils étudierait une nouvelle réduction de cadence de production pouvant aller jusqu’à un arrêt temporaire de production.

Federal Agency of Aviation (FAA)
et
L'Agence Européenne de la Sécurité Aérienne (EASA)

A l’occasion du salon du Bourget qui s’est tenu mi-Juin, l’avionneur Américain semblait confiant pour une remise en service rapide du 737MAX mais ces espoirs ont vite disparu après que la FAA et l’EASA aient découvert de nouveaux problèmes de sécurité sur les 737MAX, notamment des risques potentiels liés au Pilote Automatique mais aussi concernant un microprocesseur.

N’ayant toujours pas présenté de correctif concernant tous ces risques potentiels aux agences de régulation (la FAA et EASA) afin d’avoir une nouvelle certification, Boeing prévoit une remise en service qui ne devrait pas intervenir avant le quatrième trimestre 2019. C’est pourquoi il assure qu’il proposera ces rectifications qu’ “une fois que toutes les exigences en matière de la FAA auront été remplies”.

Cependant il semblerait qu’il faille plus compter sur une nouvelle autorisation de vol n’intervenant pas avent mi-2020.

Comment s'annonce la suite pour Boeing?

Cela fait un peu plus de 4 mois (au moment ou j’écris cet article) que l’avion n’a plus le droit de voler et Boeing a déjà perdu plus de 2,94 Milliards de Dollars ( environ 2,6 Milliards € ) et les pertes ne devraient pas s’arrêter là, les charges provisionnées par l’avionneur s’élèvent à environ 5,6 Milliards de Dollars (ce qui comprend la perte sèche due à l’interdiction de vol du MAX et la compensation financière allouée aux compagnies aériennes étant impactées par l’interdiction de vol et qui ont due par conséquent annuler des milliers de vols).

Ce chiffre de 5,6 Milliards de Dollars devrait augmenter avec le temps tant que le 737MAX est immobilisé au sol, il pourrait s’établir aux alentours des 10 Milliards de Dollars… Ce qui ne comprend pas l’indemnisation des familles des victimes des crashs Lion Air et Ethiopian Airlines ni les amendes des autorités de régulations qui pourraient leurs être appliquées.

Et quand le 737MAX sera autorisé à reprendre les airs?

Une fois que l’avion aura repassé avec succès toutes les portes menant à une nouvelle autorisation de vol (Certificat de navigabilité) Boeing aura la lourde tâche de redonner confiance aux pilotes qui piloteront cet appareil. Ce qui ne sera pas facile. Pour paraphraser un ami pilote au Canada qui pilotait des MAX, ” cet avion a un gros problème de conception, sans tous ces systèmes de protections impossible de le piloter en toute sécurité “.

Tout reste à faire pour Boeing donc.

Clique pour agrandir
×
×

Panier